les yeux d'oc

Les Ateliers Varan : 40 ans d’expérience

Défense d'aimer
Depuis 1980, les Ateliers Varan, fondés sous l'impulsion de Jean Rouch et Jacques d'Arthuys après un premier atelier au Mozambique, forment des cinéastes à la réalisation de films documentaires à Paris et dans le monde.


Dès le début, des ateliers ont été créés à l'étranger, sur tous les continents, grâce à un système de partenariats avec les ambassades de France, le ministère des Affaires Etrangères, les délégations locales d'institutions internationales (U.E., Unesco, ...), des institutions propres au pays demandeur. 

Pédagogie

La pédagogie Varan (collective et centrée sur la pratique) s'articule autour de stages où tous les stades de la fabrication d'un film sont abordés. Une quarantaine de professionnels du cinéma transmettent leur expérience, leur méthode, leur savoir-faire. Cette école, dont l'éthique interroge sans cesse l'acte de filmer, défend un cinéma documentaire qui privilégie le rapport filmeur/filmé et le terrain et ses risques. Les films doivent se fabriquer avec des outils accessibles et modestes.

Dans la lignée du cinéma direct et dans la filiation de grands cinéastes comme Jean Rouch, Chris Marker et Frédéric Wiseman, les Ateliers Varan, tout en initiant à la pratique du cinéma d'auteur, apprennent aux stagiaires à ouvrir leur regard sur le monde et à appréhender la réalité complexe et plurivoque. Toujours animés du désir de transmission et de création de par le monde, ils continuent de s'engager pour pérenniser un cinéma en mouvement.

Varan, vous avez dit Varan ?

Mais d'où vient ce nom de Varan qui qualifie les Ateliers ? "On s'est appelés Varan à cause de Spirou, explique Vincent Blanchet. Dans la BD, il y a un varan qui veut tout le temps retourner au Nil [dans l’album Les Voleurs du Marsupilami]. Or, nous avions tous une obsession à l'époque: organiser un stage à Louxor. Voilà comment est né le nom d'Ateliers Varan." Ainsi se souvient Vincent Blanchet, un des pères fondateurs de Varan dans un article de Libération du 5 août 1995. Finalement, Les Ateliers s'installeront bien en Égypte, au Caire, de 2011 à 2015, pour y former des cinéastes face aux questionnements et aux tourments que leur pays traverse.

La Bpi et les Ateliers Varan

Les Ateliers Varan constituent un vivier de jeunes talents et un réservoir de films de qualité. Ainsi, nous vous proposons de découvrir sur Les yeux doc Défense d’aimer, de May El Hossamy et Pomelo, de Phuong Thao Tran.

Début 2020, est paru aux Éditions de l'Oeil le livre Pratiques d'une utopie, utopies de la pratique, sous la direction de Catherine Bizern, directrice artistique du festival Cinéma du réel. Cette œuvre collective, faite de voix parfois contradictoires retrace les 40 ans d'expérience des Ateliers Varan.

Aller sur le site des Ateliers Varan.