les yeux d'oc

Long Story Short_2

Long Story Short

Natalie Bookchin, artiste et vidéaste américaine, s'intéresse aux conséquences du numérique sur l'esthétique, le travail, les loisirs et le discours politique. Elle a mené une vaste enquête de terrain dans les foyers, les centres d'alphabétisation et les soupes populaires de l'état de Californie, auprès d'une centaine de personnes confrontées à la pauvreté. Les entretiens ont été filmés et montés avec un soin particulier porté au rendu collectif de chaque parole individuelle. À partir du matériau brut, la vidéaste a construit un cheminement thématique croisant les diverses expériences des participants, rassemblant des témoignages sur l'exclusion, la ségrégation, la violence et toutes les séquelles physiques et psychologiques liées au dénuement.. Elle ouvre des petites fenêtres vidéo sur l'écran, où viennent s'inscrire l'un après l'autre et côte à côte des visages, chacun déroulant son récit et semblant parfois s'adresser directement à son "voisin" par la magie du "split-screen", technique cinématographique qui permet de suivre plusieurs actions se déroulant simultanément sur l'écran. Condamnés à l'isolement dans la société, les pauvres se mettent alors à exister individuellement et collectivement, à faire entendre une détermination et une voix qui parviendront peut-être à nos oreilles.

Voir un extrait

À découvrir également