les yeux d'oc

Jerico, l'envol infini des jours

Jericó, l'envol infini des jours

Jericó est un petit village colombien situé dans le département d'Antioquia, au nord-ouest du pays. Catalina Mesa, originaire de la ville proche de Medellin, y a filmé douze femmes, douze facettes de l'esprit féminin, douze vies drôles et tristes à la fois, réunies dans cet hommage, familial d'abord, à une grand-tante restée au village tandis que toute la famille migrait vers la ville, et au-delà à une génération de femmes débordantes de vie et d'histoires, accueillantes et ouvertes à un dialogue sans tabou, dès lors qu'il se déroule dans un lieu caché aux regards extérieurs, dans leur maison où cette parole qui n'est pas souvent écoutée peut enfin s'épancher. Les histoires peuvent être très dures, car le village a été frappé, comme beaucoup d'autres en Colombie, par le conflit militaire. Des maris, des fils, ont été tués ou enlevés et les femmes ont dû continuer seules. En dépit de ce contexte tragique, portes et fenêtres restent ouvertes et l'humour est souvent présent dans les entretiens, comme le sont la musique, la poésie, les couleurs et le soleil. Si l'énonciation et la préservation de la mémoire collective sont un des axes forts du film, la beauté, la vivacité et le naturel des personnages en font tout le sel.

À découvrir également