les yeux d'oc

Primo Levi

Primo Levi

La collection Préfaces est composée de douze films de 26 minutes, qui sont chacun une introduction et une invitation à la lecture d'écrivains européens du XXème siècle disparus, proposées par des réalisateurs, eux-mêmes lecteurs passionnés, et qui avaient toute liberté pour inventer une forme adaptée à l'oeuvre. Dans ce film, Henry Colomer évoque l'écrivain italien, mort en 1987, auteur notamment de "Si c'est un homme" (1947), livre dans lequel il décrit son expérience d'Auschwitz. Henry Colomer réussit avec ce film à nous introduire dans l'univers mental de cet écrivain qui était aussi un homme de sciences.«Espriu, un écrivain dont il a été question dans un autre film de la série Préfaces, a recopié tout au long de sa vie les pages qui le touchaient le plus dans les oeuvres qu'il lisait: une petite bibliothèque ambulante qui ne l'a jamais quitté. C'est dans l'esprit d'un tel viatique que j'ai réuni, autour du témoignage de son ami Jean Samuel, des textes de Levi écrits dans des circonstances bien différentes, mais dont le rapprochement souligne l'extraordinaire caractère de nécessité et de cohérence.Les images que j'ai mises en relation avec ces textes sont en noir et blanc: peut-être parce que le noir et blanc est censé contraindre à l'économie de moyens, à l'accentuation de l'essentiel, et qu'avec cette pensée, j'essaie de me consoler d'avoir dû passer sous silence tant d'aspects importants de l'oeuvre de Levi. Peut-être aussi parce que sa mort est si proche qu'elle invite à se retirer des lumières et des couleurs trop vives, et à retrouver, dans la pénombre, des points d'appui pour les temps difficiles.» (Henry Colomer)

Voir un extrait