les yeux d'oc

Richard Dindo

Petit-fils d’immigrés italiens, Richard Dindo est né à Zurich en 1944. À l’âge de 15 ans, il se met à voyager, exerçant divers métiers alimentaires. Il s’installe à Paris en 1966 et se forme de façon autodidacte par ses lectures et sa fréquentation assidue de la Cinémathèque française. Il traverse les événements de 1968, qui l’ont profondément marqué et auxquels il est toujours resté fidèle. De cette expérience découle la part la plus politique de sa filmographie, qui compte des œuvres telles que Dani, Michi, Renato & Max (1987). L’art occupe également une place centrale dans son œuvre. Arthur Rimbaud, une biographie (1991) est un documentaire basé sur des «entretiens fictifs» avec des acteurs et des actrices qui incarnent des personnes ayant personnellement connu Rimbaud. La voix du poète intervient également à travers des écrits lus par Jacques Bonnaffé. Le film raconte la vie de Rimbaud, depuis son enfance jusqu’à sa mort solitaire et précoce à Marseille. Qui était Kafka ? (2005) reprend le même dispositif, mêlant souvenirs joués par des acteurs et extraits du Journal de l’écrivain, pour dessiner un portrait à la fois «intérieur» et «extérieur». Aragon, le roman de Matisse (2003) fait le lien entre deux thèmes essentiels dans l’œuvre de Richard Dindo : la peinture et la littérature. Il y filme les lieux où les deux artistes se sont rencontrés, à Nice, et les met en relation avec les écrits d’Aragon sur les œuvres de Matisse. Gauguin à Tahiti et aux Marquises (2010) est consacré aux dernières années de Gauguin, après son installation en Polynésie en 1891, à travers les récits du peintre lui-même. Dans Charlotte Salomon, vie ou théâtre ? (1992), c’est à travers ses gouaches que nous est livrée l’histoire d’une jeune artiste juive allemande ayant vécu en exil dans les environs de Nice au début des années 1940 avant d’être arrêtée par la Gestapo et déportée à Auschwitz, où elle périt.

Filmographie

  • Le Voyage de Bashô (2018)
  • Homo faber (Trois femmes) (2014)
  • Gauguin à Tahiti et aux Marquises (2010)
  • Qui était Kafka ? (2005)
  • Ni oubli, ni pardon (Ni olvido, ni perdón, 2003)
  • Aragon, le roman de Matisse (2003)
  • Genet à Chatila (1999)
  • L'Affaire Grüninger (Grüningers Fall, 1997)
  • Une saison au paradis (1996)
  • Ernesto "Che" Guevara, le journal de Bolivie (1994)
  • Charlette Salomon, vie ou théâtre ? (Charlotte, "Leben oder Theater ?", 1992)
  • Arthur Rimbaud, une biographie (1991)
  • Dani, Michi, Renato & Max (1987)
  • Max Frisch, Journal I-III (1981)
  • L'Exécution du traître à la patrie Ernst S. (1975)

Les films de Richard Dindo sur Les yeux doc