les yeux d'oc

Guru_1

Guru, une famille hijra

Au temps des dieux hindous, on raconte qu'un roi marié à une déesse s'est émasculé devant sa femme pour devenir femme à son tour. Les hijras, ni hommes, ni femmes, communauté transgenre traditionnelle de l'Inde, se revendiquent de cet acte fondateur et vont se prosterner et danser chaque année au pied du temple de la légende. Biologiquement, les hijras sont des hommes, eux-mêmes émasculés ou en attente d'une opération qui les réconciliera avec leur corps. Leur statut et leur prestige sont très liés à leur état physique, selon qu'ils sont hermaphrodites, émasculés ou porteurs d'organes génitaux mâles, ce dernier état étant le plus fréquent. Les deux rréalisatrices ont suivi pendant plusieurs mois une famille de hijras d'Inde du Sud, de la région du Tamil Nadu , berceau des communautés transgenres. Elles sont huit "filles", recueillies par une guru, puissante matrone qui leur sert de mère, soeur, amie et, bien sûr, modèle. Sous sa direction, les hijras mendient dans la rue, dans les trains et rapportent le fruit de leur quête, qui n'est pas maigre puisqu'elles inspirent une certaine crainte aux hommes, ayant le pouvoir de bénir et maudire la population. Elles se livrent aussi à la prostitution, ce que le film n'aborde qu'en filigrane, préférant se concentrer sur la vie quotidienne et les relations parfois explosives de ces neuf femmes entre elles. Avec : Lakshmi Amma, la guru, Silky Preema, Priyanka, Trisha, Kuyili, Durga, Mahima, Vasundhara et Yamuna, les filles.