les yeux d'oc

Le Monde est un théâtre © Babel Doc

Le Monde est un théâtre

Thierry est comédien professionnel. À l’aube de ses trente années de carrière, il réalise que son destin est allé bien au-delà de ses rêves. Il fait partie d’une troupe de théâtre unique en France, la Compagnie de l'Oiseau-Mouche, à Roubaix, qui ouvre ses portes à des personnes en situation de handicap mental ou psychique.

Anouk Burel, journaliste et réalisatrice indépendante, a longtemps travaillé en tant que grande reportrice pour l’émission de France 2 Envoyé spécial. Elle a réalisé à Roubaix plusieurs films sur les services sociaux et de santé. Intéressée par les personnes qui ne “rentrent pas dans les cases”, elle se rapproche des comédiens de L’Oiseau-Mouche et les accompagne pendant la création de l’une de leurs pièces. Dans notre société de l’image, le regard porté sur le handicap est parfois déformé et les personnes en situation de handicap sont souvent définies en creux, par ce qui leur manque. Le Monde est un théâtre invite à rendre plus positif notre regard sur la différence. Derrière l’ordinaire, la norme, il existe des aspérités, des singularités, des extravagances propres à chacun. Le film ne s’appesantit d’ailleurs pas sur les handicaps dont souffrent les personnages du film, délicat moyen de gommer les étiquettes imposées par la vie et les conventions.

Sur scène, les comédiens trouvent leur vraie place et l'expérience collective fournit les moyens de l’émancipation individuelle. Les exercices d’interprétation et de stimulation des imaginaires attestent de la capacité du théâtre à transformer le réel et le rendre plus inclusif et plus lumineux. Ici, pas de supériorité ni d’apitoiement. Monter sur scène représente une prise de risque pour tous. La narration du film est confiée à Thierry, l’un des piliers de la compagnie depuis 30 ans. Ce fan de Jean-Michel Jarre a un système mnémotechnique très personnel pour se remémorer les textes. En incapacité de lire ou d’écrire, il peut néanmoins réciter par cœur Le Roi Lear, prouesse saluée par le titre du film, qui fait référence à Comme il vous plaira de William Shakespeare et à sa célèbre tirade « Le monde entier est un théâtre. Et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs […] ». Ceux de la compagnie sont selon lui des muses inspirantes, tels Marilyn Monroe ou Merlin l’enchanteur. Sa personnalité positive et sa fantaisie débordante introduisent le spectateur dans l’univers magique du spectacle.