les yeux d'oc

Volker Koepp

Volker Koepp est né en 1944 à Szczecin, ville qui fut allemande avant de devenir polonaise en 1945. Après une formation de mécanicien, il entre à l’école de cinéma de Potsdam-Babelsberg en 1966 pour y étudier l’écriture et la réalisation. En 1970, il entame une carrière à la Deutsche Film AG (DEFA), le studio officiel de la RDA. Il réalise notamment une série de cinq films autour des ouvrières de la ville de Wittstock, inaugurée en 1975 et conclue en 1997. Il consacre également une trilogie à la petite ville de Zehdenick, façonnée par l’industrie de la brique, avant et après la réunification. Après la disparition de la DEFA, Volker Koepp continue de s’intéresser aux territoires d’Europe de l’Est et à leurs habitants. Dans Froide Patrie (1995), il esquisse le portrait de la population composite de Kaliningrad, anciennement Königsberg, capitale de la Prusse orientale, désormais située dans une enclave russe entre la Pologne et la Lituanie. Il retourne dans cette région pour Fleurs de sureau (2008). Dans un village désolé, il observe alors principalement des enfants laissés à eux-mêmes, en suivant le fil de leurs jeux et de leur imaginaire. Dans Berlin-Stettin (2009), Volker Koepp parcourt l’espace qui sépare sa ville de naissance de la capitale allemande, retrouvant certains protagonistes de ses films précédents pour continuer à suivre leur destin, au sein d’un espace déchiré par l’Histoire. Dans En Sarmatie (2013), il explore de nouveau ce territoire à cheval entre plusieurs États en donnant la parole à la nouvelle génération. Entre Russie, Lituanie, Biélorussie, Pologne, Moldavie, Ukraine, le film rassemble les témoignages de jeunes femmes sur leur rapport à des terres et à des langues souvent malmenées au fil du temps.

Filmographie

  • Seestück (2018)
  • Landstück (2016)
  • En Sarmatie (In Sarmatien, 2013)
  • Berlin-Stettin (Dieses Jahr in Czernowitz, 2004)
  • Fleurs de sureau (2009)
  • Cette année-là à Czernowitz (Holunderblüte, 2008)
  • Kurische Nehrung/Ostpreussen (2001)
  • Monsieur Zwilling et Madame Zuckermann (Herr Zwilling und Frau Zuckermann, 1999)
  • Froide patrie (Kalte Heimat, 1995)
  • Die Wismut (1993)
  • Märkische Heide, Märkischer Sand (1990)
  • Les Briques de Zehdenick (Märkische Ziegel, 1989)
  • Märkische Gesellschaft (1991)
  • Leben in Wittstock (1984)
  • Jeunes filles à Wittstock (1965, court métrage)

Les films de Volker Koepp sur Les yeux doc