les yeux d'oc

Georgi Lazarevski

D’origine belgo-yougoslave, Georgi Lazarevski est né à Bruxelles. À 20 ans, il s’installe à Paris pour suivre des études de cinéma à l’ENS Louis Lumière et collabore à la prise de vue de nombreux documentaires et films de fiction, tels qu’Entre les murs de Laurent Cantet. Parallèlement, il entreprend une carrière de photographe indépendant et travaille avec l’organisation humanitaire Équilibre, notamment en ex-Yougoslavie, à Gaza et au Mali. Dans Voyage en Sol majeur (2006), son premier film en tant que réalisateur, Georgi Lazarevski accompagne son grand-père âgé de 93 ans au Maroc, voyage dont l’ancien violoniste d’orchestre rêve depuis quarante ans. Au fil de leur périple, l’aïeul se confie, livre ses plus tendres souvenirs comme ses regrets. Dans Le Jardin de Jad (2007), le cinéaste se rend à l’Est de Jérusalem, où il assiste à la construction d’un mur de séparation de neuf mètres de haut depuis un hospice pour personnes âgées. Anciennement situé sur le territoire palestinien, l’établissement s’en trouve alors séparé, renforçant l’isolement des patients. Pour Zona Franca (2017), Georgi Lazarevski se rend dans une autre région en mutation, la Patagonie. Il y confronte les mythes du Nouveau Monde à une réalité contemporaine marquée par le tourisme de masse. Fresque à la fois ambitieuse et délicate, le film prend pour personnages Gaspar, chercheur d’or, Patricia, vigile du centre commercial Zona Franca, et Edgardo, routier. Ce dernier se trouvera bientôt impliqué dans un blocage de routes en protestation contre l’augmentation du prix du gaz, événement qui fait éclater au grand jour les nécessaires écarts entre intérêts étrangers et locaux. Parallèlement son travail de réalisateur, Georgi Lazarevski continue de travailler en tant que chef opérateur sur de nombreux longs métrages. Il est par ailleurs membre de l’Acid.

Filmographie

  • Zona franca (2017)
  • Le Jardin de Jad (2007)
  • Voyage en Sol majeur (2006)

Les films de Georgi Lazarevski sur Les yeux doc