les yeux d'oc

Emmanuel Gras

Emmanuel Gras est né à Cannes en 1976. Après des études d’histoire, il se tourne vers le cinéma en intégrant la section image de l’ENS Louis-Lumière. Il travaille ensuite comme chef opérateur et réalise également dès le début des années 2000 plusieurs courts métrages de fiction et documentaires. Dans son premier long métrage, Bovines (2011), il porte un regard inattendu sur un troupeau de vaches allaitantes. Le film est une invitation à regarder de plus près ce que l’on croit connaître, à s’écarter de la temporalité et l’échelle de nos vies humaines pour pénétrer dans un autre univers animal et en découvrir les subtilités. Plébiscité par le public après sa présentation au Festival de Cannes, le film a été nommé pour le César du meilleur documentaire 2013. Emmanuel Gras coréalise ensuite avec Aline Dalbis 300 Hommes (2013), tourné dans un centre d’accueil de nuit pour personnes sans abri. Le film propose de nouveau une immersion dans un monde généralement invisible, régi par des lois particulières. Au fil des nuits, il montre la façon dont ces hommes reconstituent une communauté parallèle à celle dont ils se trouvent exclus. Par la patience de leur observation, les réalisateurs replacent au centre du cadre ceux qui apparaissent trop souvent comme de simples ombres en marge de notre regard pour leur redonner toutes leurs dimensions. Dans Makala (2017), Emmanuel Gras se rend au Congo et filme l’énergie monumentale qu’une famille doit déployer quotidiennement pour sa survie. Le réalisateur suit Kabwita, le père, alors qu’il fabrique un four pour produire du charbon dans la brousse, puis lors d’un épuisant trajet vers la ville, où il espère vendre le fruit de son travail. Le film a remporté à Cannes le Grand prix de la Semaine de la critique et une Mention spéciale du jury de l’Œil d’or.

Filmographie

  • Un peuple (2021)
  • Makala (2017)
  • 300 hommes (coréalisé avec Aline Dalbis)
  • Être vivant (2013, fiction, court métrage)
  • Bovines (2011)
  • Soudain ses mains (2007, fiction, court métrage)
  • Tweety Lovely Superstar (2005, court métrage)
  • Une petite note d'humanité (204, fiction, court métrage)
  • La Motivation (2002, court métrage)

Les films de Emmanuel Gras sur Les yeux doc