les yeux d'oc

Bernard Mangiante

Bernard Mangiante est né en 1957 à Marseille. Il a étudié la philosophie et le cinéma à Aix-en-Provence. Il commence à travailler sur des tournages dans les années 1970. De 1978 à 1987, il s’installe à Berlin-Ouest et étudie à la Deutsche Film-und-Fernsehakademie (Dffb). Dans son premier film documentaire, Les Camps du silence (1989), il évoque l'histoire des camps d’internement du sud de la France entre 1939 et 1945 à travers les témoignages d’anciens internés. Dans Inventaire avant fermeture (1990), il s’entretient avec quatre habitants de Berlin et de la RDA durant l’été qui suit la chute du Mur. Il retrouvera trois d’entre eux quelques années plus tard pour Ouvert pendant les travaux (1996). Il tourne également plusieurs films à Cuba : Les Gens du Havane (1995), La Havane (1998), Sucre amer à Santa-Lucia (1999), Cuba entre deux cyclones (2008). En France, il réalise en 2001 Les Diawara du Bois de l’Étang, récit du parcours vers la citoyenneté française d’une famille d’origine malienne dont trois générations vivent désormais en France. Dans À l’écoute de la police (2002), il filme un stage durant lequel Charles Rojzman, le créateur de la thérapie sociale, forme à sa méthode quinze policiers de terrain. Le Khmer rouge et le Non-violent (2011) raconte les mésaventures de l’avocat François Roux, connu pour avoir défendu de nombreux militants non-violents, alors qu’il est commis d’office pour défendre Douch, tortionnaire khmer rouge ayant dirigé de 1976 à 1979 la prison S21 à Phnom Penh. Il s’intéresse aux suites d’un autre génocide dans Voyage en Anatolie (2016), un road-movie avec des Arméniens en Turquie, dans les régions où vécurent autrefois leurs ancêtres. Outre son travail de cinéaste, Bernard Mangiante travaille depuis 1989 comme traducteur et directeur artistique pour réaliser des sous-titrages de films ainsi que les versions françaises de nombreux films de fiction et documentaires.

Filmographie

  • L'Orchestre des enfants d'Abraham (2017, court métrage)
  • Voyage en Anatolie (2016)
  • Développement, le cas Mozambique (2015, court métrage)
  • Le Khmer rouge et le non-violent (2011)
  • Cuba entre deux cyclones (2008)
  • À l’écoute de la police (2002)
  • Les Diawara du Bois de l'Étang (2001, court métrage)
  • Sucre amer à Santa-Lucia (1999)
  • La Havane (1998, court métrage)
  • Ouvert pendant les travaux (1996, court métrage)
  • Les Gens du havane (1995, court métrage)
  • Inventaire avant fermeture - Dernier été en RDA (1990, court métrage)
  • Les Camps du silence (1989)
  • Le Premier Regard d'Ulysse (1986, fiction, court métrage)
  • Corps perdus ou Les Années de voyage (1983, fiction)

Les films de Bernard Mangiante sur Les yeux doc