les yeux d'oc

Alice Diop

Alice Diop est née en 1979 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), dans une famille sénégalaise. Dans le moyen métrage "Les Sénégalaises et la Sénégauloise" (2007), elle met à profit sa double culture pour mieux observer la façon dont les femmes du pays de ses parents conçoivent leur féminité et leur rapport aux hommes. Face à cette interlocutrice à la fois proche et étrangère, celles-ci n’hésitent pas à expliquer en détail les rituels de séduction qui rythment leur quotidien. Dans son premier long métrage, "La Mort de Danton" (2011), Alice Diop dessine le portrait de Steve, jeune homme noir qui vit dans un quartier populaire de Seine-Saint-Denis et souhaite devenir acteur. Lors de sa formation au Cours Simon, il se trouve cependant confronté à un univers réticent à accueillir en son sein son corps et sa voix. Dans "La Permanence", Alice Diop observe le cabinet d’un médecin de l’hôpital Avicenne de Bobigny durant des permanences aux soins pour nouveaux migrants. À travers les échanges entre le généraliste, secondé d’une psychiatre, et ses patients, la cinéaste rend compte de la grande détresse physique et psychologique que connaissent la plupart de ces personnes à leur arrivée en France, mais interroge également la façon dont un pays, ses institutions et les individus qui les font vivre peuvent entendre une souffrance et y répondre. Dans le moyen métrage "Vers la tendresse" (2016), Alice Diop déconstruit de nouveau les clichés sur la banlieue parisienne et ses habitants en captant les paroles de jeunes hommes et femmes sur l’amour, le sexe et le désir. Basé sur une dissociation entre image et son, le film prend la forme d’un flux au sein duquel différentes intimités se croisent et se font écho. Le film a remporté le César du Meilleur court métrage en 2017.

Filmographie

  • Nous (,, 2021)
  • Vers la tendresse (2016, court métrage)
  • RER B (2016, court métrage)
  • La Permanence (2016)
  • La Mort de Danton (2011)
  • Les Sénégalaises et la Sénégauloise (2007, court métrage)
  • Clichy pour l’exemple (2005, court métrage)
  • La Tour du monde (