les yeux d'oc

La fabrique de l'homme occidental_poster

La Fabrique de l'homme occidental

«Une société n'est pas un amas de groupes ni un torrent d'individus, mais le théâtre où se joue, tragique et comique, la raison de vivre.» La "Fabrique de l'homme occidental" est un projet né de la lecture des travaux de Pierre Legendre, et fait suite à quatre émissions radiophoniques destinées aux Nuits magnétiques (France Culture, 1992) qui ont été l'occasion de véritables repérages pour le film. Pierre Legendre est historien du droit et des institutions, spécialiste notamment des institutions françaises. Dans ce film, il "visite" en six séquences les grandes institutions fondatrices des sociétés occidentales aujourd'hui: la Religion (la salle des audiences papales), la Justice (des textes du code Justinien à l'affaire Lortie au Québec en 1984, les questions de la filiation, de l'interdit de l'inceste et du meurtre, piliers du droit occidental), le Pouvoir (lors de l'élaboration minutieuse des cérémonies du défilé militaire du 14 juillet), l'Éducation (dans une classe des petits rats de l'Opéra de Paris, l'apprentissage de la lettre formée et du geste dansé, deux postures-clés de la Fabrique de l'homme), enfin deux lieux d'élaboration de la parole "vraie", le discours du management et le discours scientifique. Lors de la convention annuelle d'une multinationale, on assiste à une mise en scène destinée à la mobilisation des troupes en vue de la conquête du marché, nouveau champ de bataille à l'échelle de la planète. Dans un service d'hôpital spécialisé dans la greffe d'organes, on perçoit derrière l'exploit technologique «ce qu'il y a de normativité occulte dans l'approche dominante aujourd'hui, biologiste et bouchère, du corps de l'homme.» Le texte écrit et dit en voix off par Pierre Legendre a été édité par Arte éditions et Les Éditions Mille et une nuits. Une "amorce" filmée dans un studio de prise de son permet de donner "corps" à cette voix.