les yeux d'oc

Atelier de conversation

Atelier de conversation

Une salle blanche vitrée, une montagne de chaises multicolores: nous sommes à l'Atelier, un espace situé au coeur de la Bibliothèque publique d'information (Centre Pompidou), où se déroulent quotidiennement depuis plusieurs années des conversations en diverses langues et, plus précisément dans ce film, en français langue étrangère (FLE). Ces conversations, accessibles sans formalités, sont animées par le personnel de la bibliothèque sur la base du volontariat, ou plutôt de la volonté et de l'empathie. C'est en assistant à titre personnel à quelques-unes de ces séances que le réalisateur Bernhard Braunstein s'est pris d'intérêt pour l'aventure humaine qui se joue là, pendant une heure, entre des hommes et des femmes venus du monde entier pour, dans le meilleur des cas, découvrir la France, ou, dans le cas le plus fréquent, fuir leur pays d'origine. Sur un thème à chaque fois différent, proposé par le meneur de jeu, la conversation s'engage. Dès le tour de table achevé, les spectateurs que nous sommes sont invités à réviser leurs idées reçues. Car, de la Suède à l'Irak, de l'Égypte aux États-Unis, comment trouver un consensus sur l'amour ou sur l'égalité hommes-femmes ? Assis en cercle, les participants sont filmés de près par une caméra équipée d'une optique fixe, posée au milieu du groupe. Ce principe d'égalité permet l'échange et le débat d'idées, jusqu'à un certain point toutefois, car la polémique s'invite parfois dans la conversation, obligeant les modérateurs à rétablir la sérénité des échanges. Ils le font à l'aide d'un simple mot, qui revient comme un leitmotiv ou un talisman, le mot "respect": ici, plus que la langue, l'enjeu est bel et bien le vivre ensemble.