les yeux d'oc

Max Jacob

Max Jacob

Évocation du poète, romancier, essayiste, épistolier et peintre Max Jacob, né à Quimper en Bretagne en 1876, et mort au camp de Drancy en 1944. Adoptant une démarche chronologique, les auteurs du film proposent de nombreux documents iconographiques et manuscrits, un commentaire et des lectures d'extraits de l'œuvre et de la correspondance du poète. La première période parisienne de Max Jacob se déroule à Montmartre, autour du Bateau-Lavoir. Il y rencontre Picasso, Braque, Matisse, Modigliani et Guillaume Apollinaire. En 1915, il se convertit au catholicisme puis se retire à Saint-Benoît-sur-Loire de 1921 à 1928. Une deuxième période parisienne, de 1928 à 1936, précède sa réinstallation à Saint-Benoît-sur-Loire où il demeurera jusqu'à son arrestation, le 24 février 1944, suivie de sa déportation au camp de Drancy. Il y mourra d'épuisement. Extraits de textes publiés aux Éditions Gallimard: "Le Cornet à dés" (1992), "La Défense de Tartuffe" (1964), "Derniers Poèmes" (1982), "Le Laboratoire central" (1980).

À découvrir également