les yeux d'oc

La Forteresse

La Forteresse

Fernand Melgar a filmé pendant 60 jours, de décembre 2006 à février 2007, à l’intérieur du Centre d’enregistrement et de procédure de Vallorbe, situé dans le Jura vaudois à la frontière franco-suisse, la vie quotidienne de demandeurs d’asile et du personnel chargé de leur accueil. La forteresse, cette sombre bâtisse où sont enfermés les requérants, est une métaphore de la Suisse et de l’Europe. Venus d’une quarantaine de pays dessinant une « carte des misères du monde », ils tentent d’entrer en Suisse pour sauver leur vie ou dans l’espoir d’une existence plus digne. Au cours de ce séjour, ils vont rencontrer à deux reprises, souvent assistés d’un interprète, un "auditeur" qu’ils doivent convaincre du bien fondé de leur requête. Le ressort dramatique se trouve mis en scène dans cette petite pièce où se joue par deux fois un drame individuel. Le réalisateur a tourné en cinéma direct, sans commentaire, ni interviews, ni musique. Son regard se situe toujours à hauteur d’homme et on retrouve dans ce film la tendresse, sans apitoiement ni démagogie, qu’on avait ressentie dans son film précédent, "Exit, le droit de mourir" (2005).

À découvrir également