les yeux d'oc

Les Dé-tracteurs

Les Dé-tracteurs

Le film nous fait rencontrer trois couples de cultivateurs du Tarn qui vivent et travaillent à contre-courant de la société consumériste dans laquelle nous baignons et qui posent un regard critique sur le « toujours plus » (de vitesse, de production, d’hectares…) généré par la mécanisation à outrance du travail agricole. C’est un autre projet de société qui les motive, dans lequel la compétition, l’exploitation intensive de la nature, l’individualisme et le gaspillage des sources d’énergie n’ont pas de place. Ils cultivent la vigne, créent des serres pour leurs cultures maraîchères, ou encore élèvent des vaches. Ils vendent leurs produits sur les marchés locaux, quand ce ne sont pas les acheteurs qui viennent directement à la ferme. Leur point commun : tous récusent le tracteur et attèlent les chevaux de trait, les vaches, les mules, les bœufs pour travailler la terre. Est-ce un retour nostalgique, et sans avenir, vers le passé ? Sont-ils des pionniers ou de doux rêveurs ? Engagé clairement pour la « décroissance soutenable », ce film tourné sur un an, au rythme des saisons, posant un regard plus anthropologique qu’économique sur ceux qu’il filme, est plutôt convaincant.

Voir un extrait