les yeux d'oc

Blue Meridian - Affiche

Blue Meridian

De Cairo (Illinois) à Venice (Louisiane) le spectateur est convié à un voyage sans joie le long du Mississippi, cette terre sudiste des États-Unis désertée par la prospérité. Ce n’est pas l'Amérique triomphante que montre Sofie Benoot, le dollar y est plutôt discret, car rare. La caméra enregistre, en un long travelling déprimant, le défilé des maisons en bois abandonnées, des commerces miteux, des mobil-homes en chapelets. Le voyage s’interrompt à intervalles réguliers pour prendre le pouls de la population : commerçants au bord de la faillite, nostalgiques de l'époque de l’esclavage, individualistes anti-Etat. La religion chrétienne est la valeur refuge de ces communautés qui ont subi récemment et conjointement les inondations de Katrina et la crise des «subprimes». Pour manger, les pauvres n’ont d’autre alternative que de consentir à la prière. Ou de décrocher un emploi dans une des nombreuses prisons qui sont édifiées dans chaque «paroisse». Car la prison, grâce aux emplois qu'elle procure à la population locale, après le déclin de l'agriculture et des petits commerces, est une des rares sources de revenus. Les images, paradoxalement belles, et les rencontres très éclairantes donnent de cette région des États-Unis, et de l’identité américaine en général, une vision dérangeante rarement retransmise par les médias.

Voir un extrait

À découvrir également