les yeux d'oc

La Boîte à tartines

La Boîte à tartines

La boîte à tartines est le nom donné en Wallonie à l’objet qui a succédé à la gamelle des ouvriers et des mineurs. À partir de cet objet usuel en Belgique, la réalisatrice mène une enquête sur un mode à la fois léger et sérieux, qui la conduit de souvenirs personnels de la famine dans les années 1930 au Borinage à des réflexions sur l’inquiétude provoquée par l'ouverture européenne à de nouveaux pays, en passant par les aveux d'écoliers qui ne peuvent profiter des repas équilibrés, mais trop chers, de la cantine scolaire. Au fur et à mesure des situations allant de la production industrielle à l’utilisation de la boîte à tartines, le portrait d’une société se dessine, chrétienne et industrielle, qui ne se contente pas, selon la réalisatrice, de mettre en boîte notre nourriture, mais aussi notre temps et nos pensées.