les yeux d'oc

Le Printemps de Sant Ponç

Le Printemps de Sant Ponç

La primavera de sant Ponç

Rusc, en Catalogne, une maison pour handicapés mentaux possède un atelier de dessin. Le film propose un parcours original à travers un certain nombre de dessins, qui sont délicatement animés, mais ne montre jamais à l'image leurs auteurs. En revanche, il fait entendre leurs voix qui commentent les dessins, confient des bribes d'existence, des morceaux de passé où affleure parfois le traumatisme. La parole semble libérée peut-être parce qu'elle n'a ni visage, ni corps : les voix s'expriment, disent leurs histoires, leurs préoccupations, leurs inquiétudes, les petites joies de leur vie. Parfois la caméra s'attarde sur les alentours bucoliques ou l'intérieur de la maison : chambre, terrasse, salle à manger, espace de détente, atelier de dessin. Ces lieux apparemment déserts bruissent de tous les dialogues dont le film est tissé. Ainsi se dégage-t-il de Sant Ponç une impression de sérénité, d'un vivre ensemble complice autour de la création.

Voir un extrait

À découvrir également