les yeux d'oc

Les Yeux qui ont su voir

Les Yeux qui ont su voir

Occhi che videro

Bien avant sa spectaculaire installation dans l'ensemble architectural de la Mole Antonelliana, le Musée national du cinéma de Turin a d'abord trouvé refuge dans les salles de l'élégant Palazzo Chiablese, lieu magique où ont enfin pu être exposés les trésors patiemment rassemblés par Maria Adriana Prolo, fondatrice du musée, spécialiste du cinéma muet, émule d'un certain Henri Langlois dont elle ignorait pourtant l'existence en 1941, année où elle conçut son projet. En 1989, à 80 ans, Maria Adriana Prolo est filmée dans son musée, alors en sommeil car fermé depuis plusieurs années pour des raisons de sécurité. Elle évoque la lente et difficile constitution, objet par objet, au gré des donations, des aides et des crédits bancaires, de cette collection et de ce musée dont elle fut la conceptrice en 1941, la fondatrice en 1958, la cheville ouvrière et l'inlassable ambassadrice toute sa vie.

Voir un extrait

À découvrir également