les yeux d'oc

La Mort de Danton

La Mort de Danton

Un bouchon entre les dents, Steve, un jeune adulte noir, fait des essais de diction. Ce n’est pas un jeu. Il est inscrit dans une des meilleures écoles parisiennes de théâtre, où, manifestement, il n’est pas parvenu à trouver sa place. C'est qu'il est issu d’une ville de la banlieue parisienne réputée difficile, où son passé d'adolescent délinquant ne lui facilite pas les choses : il doit témoigner dans une affaire de vol, dans laquelle il n'est pour rien, au moment même où a lieu une répétition théâtrale importante. Mais son passé et le lieu de son domicile ne sont pas ses seuls handicaps. Les enseignants de l’école ne lui proposent que des rôles stéréotypés, sous le prétexte que les pièces mettent en scène des personnages de race blanche. Pourtant, Steve se sent parfaitement apte à jouer le répertoire classique et, pourquoi pas, « La Mort de Danton », chef-d'oeuvre du romantisme allemand. Dans un va-et-vient très bien orchestré entre les cours de théâtre à Paris et la cité de banlieue où il vit, le film suit au plus près le parcours semé d'embûches de Steve, 27 ans, vers la révélation de lui-même, à lui et aux autres, ses partenaires au théâtre et ses copains de la cité, éberlués, qui finiront par venir le voir jouer, un jour, un petit rôle.

Voir un extrait