les yeux d'oc

Une affaire de nègres

Une affaire de nègres

Au Cameroun, en février 2000, pour lutter contre l'insécurité générée par un banditisme virulent s'en prenant au citoyen ordinaire, le chef de l'Etat institue une unité spéciale de répression appelée « commando opérationnel ». Mais, peu à peu, cette unité sème dans la ville de Douala et dans ses environs une terreur encore plus grande : des personnes sont froidement abattues dans la rue, sans procès, parfois sur simple dénonciation de voisins envieux, ou bien parce que le pouvoir conféré aux policiers de ce commando que personne ne contrôle leur a ôté toute limite. Près de deux mille personnes sont tuées ou portées disparues. Après quatre ans d’enquêtes auprès des familles des victimes et de leurs défenseurs, la réalisatrice camerounaise s'est résolue à lever le voile sur ces événements qui ne sont pas qu’« une affaire de nègres », titre inspiré à la réalisatrice par le silence des plus hautes instances internationales et des médias, qui a accompagné ces actes de terreur, silence qui a grandement bénéficié au régime politique en place depuis des décennies.

Voir un extrait