les yeux d'oc

Jude Stefan-852

Jude Stéfan

Sur l’écrivain né en 1930, Jérôme Prieur, auteur de la collection des "Hommes-Livres", écrivait : «Jude Stéfan est né écrivain la première fois en 1965: son nom apparut au sommaire des "Cahiers du Sud". Point de départ d’une œuvre qui va, de la poésie à la fiction, en passant par l’essai, le journal, l’autobiographie, tracer un chemin singulier –et unique– dans le champ littéraire. Loin du monde, loin des modes, mais avec une présence, un ton, inimitable et original [...] Pathétique, étranglé, impertinent, un chant se développe qui ne doit rien au Temps à notre temps– qu’il tient comme à distance -qu’il renoue avec les sources de la langue, de notre littérature, Louise Labbé, Sponde ou Scève –et qui évoque la flagrante, accablante chiennerie de cette existence, la nôtre.»