les yeux d'oc

Graham Greene

Graham Greene, 1904-1991

La trahison et les conflits de loyautés sont au centre de l’œuvre de Graham Greene, écrivain britannique catholique mort en 1991, qui a vécu plus de 30 années de sa vie en France. Dans ce film, la réalisatrice évoque la réalité de ces conflits, de ces "loyautés divisées" dans la propre existence de Graham Greene, présentes dès son enfance, dans le pensionnat que dirigeait son père. Une de ces loyautés exigeantes l’attache au catholicisme, auquel il s’est converti pour épouser sa femme Vivienne. À l’appui de la biographie que lui consacre l’Américain Michael Shelden, qui obtint des services secrets britanniques de précieux renseignements sur ses états de service, Marie-Dominique Montel présente un personnage secret, ambigu, qui ressemble à ses personnages de roman. De nombreux documents, extraits d’interviews ou de conférences filmées, photographies et films tirés de collections personnelles illustrent cette biographie commentée. Des amis (Michael Meyer), des membres de sa famille, des témoins, son biographe Michael Shelden complètent ce portrait où l’œuvre écrite, citée brièvement apparaît désormais comme un simple reflet de la vie secrète, mystérieuse de l’écrivain. «Toute ma vie est dans mes livres», déclarait pourtant Graham Greene.