les yeux d'oc

Bestiaire

Bestiaire

L’hiver au Québec, des animaux dans un zoo. Des jeunes gens qui dessinent une biche empaillée. Un atelier de taxidermiste où prend forme ce qui fut un canard. Comment regarder un animal ? Comment le filmer ? Ni essai ni documentaire narratif, "Bestiaire" est mis en images par une caméra qui établit entre les animaux, les soigneurs et nous, une étrange relation où le plaisir contemplatif laisse sourdre une obscure inquiétude, portée à son comble par une mise en espace sonore agressive. Vivants et morts, humains et animaux, employés de taxidermie et pin-up épinglée sur son mur: qui est véritablement objet du regard de l'autre ? Qui en a peur ?